Sources: Répertoire des chefs de corps de Légion étrangère - Major (h) Christian Remy    Centre de documentation de la Légion étrangère - Texte Livre d'or de la Légion étrangère & vos documents.
Cette icône indique qu’une biographie (non contractuelle) succincte est disponible.
Les chefs de corps du 3 eme  régiment étranger d’infanterie et ses prédécesseurs
Régiment de marche de la Légion étrangère 1915-1920
     Lcl Cot        1915
   Lcl Duriez        1917
    Lcl Rollet        1917
Les   combats   de   septembre   en   Champagne,   comme   ceux   d’Artois   en   mai-juin,   n’ont pas   débouché   et   se   sont   achevés   sur   des   affrontements   sanglants.   Le   front   n’a   pas été enfoncé. Les saignées ont été terribles, tant en officiers qu’en légionnaires. En 1915 intervient une clause de mutabilité, accord passé entre la France et les gouvernements alliés. Les 3 eme  et 4 eme  RMLE sont dissous. Tout contribue à faire fusionner les 2 autres régiments de marche. Le 11 novembre 1915, apparaît sur le front Français une seule formation de Légion, commandée par le lt-colonel Cot: Le régiment de marche de la Légion étrangère. 1916, c’est l’année de Verdun. Le colonel Cot est remplacé par le Lt-colonel Duriez qui trouve la mort le 17 avril 1917 dans son PC. Le lt-colonel Rollet prend sa succession.
3 eme  régiment étranger et 3 eme  régiment étranger d’infanterie 1920-1943
    Lcl Rollet        1917
 Lcl François        1925
   Col Blanc       1926
Gal Michet      1928
Col Brillat Savarin           1932
Col Mantoz      1936
Col Lévêque      1941
  Col Lambert         1942
Col Lalès    1939
Le régiment de marche de la Légion étrangère rentre en Algérie au printemps 1919. Le   15   novembre   1920,   en   application   d’une   décision   ministérielle   du 20    septembre,    il    prend    la    dénomination    de    3 eme     régiment    étranger d’infanterie. La nouvelle unité est regardée comme l’héritière du RMLE dont elle conserve le drapeau et porte les fourragères. Elle reçoit comme garnison officielle Fez, dans le nord du Maroc. Le Lt-colonel Rollet en garde le commandement.
 Col Trischler        1943
  Col Gaultier        1944
     Col Olié          1944
Le régiment de marche de la Légion étrangère 1943-1945
En 1943 « La vieille Légion » avec les rescapés de Tunisie et de nouvelles recrues, constitue deux régiments dont le RMLE à 3 bataillons. Il sera l’héritier du 3 eme  REI et du glorieux RMLE de 14-18 Le 20 octobre 1943, le colonel Trischler en prend le commandement.
3 eme régiment étranger d’infanterie de 1945 à nos jours
  Col Lehur        1945
    Lcl Méric        1947
   Lcl Royer        1947
   Lcl Simon        1948
   Col Constans           1949
   Lcl Jacquot          1950
 Col Laimay       1951
 Col Marguet        1953
     Lcl de Bruc           1953
 Col Lalande        1953
  Col Raberin          1954
 Col Thomas        1955
     Col Gaume           1956
 Col de Corta        1958
 Col Langlois        1960
   Lcl Mattei        1962
  Lcl Iacconi        1964
 Col Letestu       1966
 Col Bramoulé         1969
Col Charles-Dominé             1971
    Col Billot         1973
Col Grosjean         1975
  Col Girard         1977
  Col Fouques Duparc               1979
 Col Gosset        1981
 Col Guillot       1983
 Col Piquemal          1985
     Col Tresti          1987
   Lcl Dubos        1989
   Lcl Thery        1991
   Lcl Serveille         1993
  Lcl Lalanne         1995
     Col Houdet           1997
   Col Guillebon           1999
 Col de Stabenrath               2001
Col Le Cour Grandmaison                      2003
   Lcl Gomard          2005
    Col Guyot         2007
Col de Saint Salvy         2009
   Col Lardet         2011
Lcl Walter     2013
Col Ransan
2015
Lcl Laparra        2017
Lcl Poirier-Coutansais                2019
L’homme qui a rempli avec « Honneur et Fidélité » son contrat reste toute sa vie, qu’il le veuille ou non, « un légionnaire ». Site non institutionnel
Copyright le fanion vert et rouge. Tous droits réservés. Concepteur et webmaster J-Yves Morvan
Légion Portail