Sources: Répertoire des chefs de corps de Légion étrangère - Major (h) Christian Remy    Centre de documentation de la Légion étrangère - Texte Livre d'or de la Légion étrangère & vos documents.
Cette icône indique qu’une biographie (non contractuelle) succincte est disponible.
2 ème  régiment de Légion étrangère 1841-1855
Col Caries de S.    1841-1843
Lcl Mac Mahon     1843-1844
 Col de Canrobert           1848
  Col de Noue         1848
  Col Carbuccia      1848-1850
  Col de Chabrières         1855-1859
Au printemps 1841, la Légion était devenue si nombreuse qu’il fallut la diviser en deux régiments. Le    2 ème     régiment,    formé    à    partir    des    4 ème     et    5 ème     bataillons,    fera    colonne    dans    le    province    de Constantine. Un 3 ème  bataillon étant formé au même moment. En   1851,   le   1 er    bataillon   et   les   compagnies   d’élites   du   2 ème    régiment   se   sont   distingués   au   passage   du col de Fedj-Menazel puis à M’harka. A   l’automne   1856,   une   première   opération   se   déroule   en   Grande   Kabylie   avec   2   bataillons   du   2 ème   Etranger. La   campagne   de   1857   été   la   dernière.   Les   1 er    et   2 ème    bataillons   du   2 ème    régiment   étranger   rentrent   à   Sidi bel-Abbès en juillet.
Col Caries de S.      1844-1848
         Col Cœur         1850-1851
Lcl de Caprez   1851-1855
2 ème  régiment étranger 1856-1862 puis Régiment étranger et Légion étrangère
 Col de Chabrières      1856-1859
    Col Signorino            1859
  Lcl Martinez         1859
    Col Butet     1859-1862
En 1856 au retour de Crimée, des transformations importantes se produisent. Les 2 régiments de la Légion étrangère furent licenciés, leurs éléments constituant une nouvelle unité: le 2 ème  régiment étranger. Le régiment est placé sous le commandement du colonel de Chabrières qui sera tué à la tête de ses légionnaires, le 4 juin 1859 à Magenta, lors de la campagne d’Italie. Le 2 ème  régiment étranger devient Régiment étranger puis Légion étrangère au Mexique.
    Col Jeanningros         1862-1866
Col Guilhem   1866-1867
Col Deplanque    1867-1871
Col de Mallaret     1871-1881
Col de Négrier    1881-1883
Col Grisot 1883-1884
2 ème  régiment étranger 1884-1922
    Col Hugot     1884-1886
    Col Lettelier      1886-1888
    Col Vincent      1888-1890
   Col Oudri    1893-1895
  Col Gosse Dubois          1895-1896
 Col Bruneau    1900-1902
 Col Desorthes     1902-1906
Col Schlumberger       1906-1908
   Col Branlière           1908
   Col Béranger      1896-1900
           Lcl Zeni juin/septembre 1888
Col Gillet 1890-1893
          Col Alix               1908
   Col Brulard     1908-1911
   Col Passard     1911-1914
 Col Bourgeois     1914-1915
   Cba Arque         1915
   Cba Deville     1915-1916
Cba Donneve   1916-1917
   Cba Arrieu    1917-1918
Col Martin 1921-1922
Lcl Plandé      1915
Cba Hottenger    1918-1921
  Lcl® Chartier avril/juillet 1917
2 ème  régiment étranger d’infanterie 1922-1943
  Lcl Debas   1928-1930
 Lcl Gemeau    1925-1928
 Col Richert   1930-1933
  Col Gérard   1933-1938
   Col Girard    1938-1940
     Col Flan     1940-1943
Après 1926, la Légion ne déboucla ses sacs ni ne débâta ses « brèles ». La dissidence marocaine se manifestait encore dans le sud. Tous les régiments de Légion sont représentés dans les troupes d’attaque. Le 8 mai 1926, commence une grande offensive au cours de laquelle s’illustrent particulièrement les bataillons du 2 eme  Etranger à l’assaut du djebel Iskritten du 11 au 14 mai.
Col Martin 1922-1924
Col Marty 1924-1925
 Le 2 eme RE devient 2 eme régiment étranger  d'infanterie en 1922.
Le RMLE Extrême Orient 1945 devient 2 eme  régiment étranger d’infanterie 1946
  Col Lorillot    1946-1947
Col Courcelle   1947-1948
Col Nicolas M     1948-1949
Col Thevenot   1949-1950
  Col Pelleterat de Borde               1950-1951
   Col Daigny     1951-1953
   Col Jacquot     1953-1956
   Col Goujon     1956-1958
Col Thevenon    1958-1959
  Col de Seze    1959-1961
   Col Romet     1961-1963
Lcl Doynel de La… janvier à avril 1949
    Col Le Vert      1963-1965
     Col Kopf     1965-1967
Col de Montferrand         1967-1968
Dissous en 1943, il retrouve son nom en Indochine le 1er janvier 1946. Il armera le fameux train blindé  « la rafale ». Ses bataillons participeront aux opérations en Annam, puis aux combats du Tonkin avant  de connaître l’apocalypse de Diên-Biên-Phù. Entre 1955 et 1962, le régiment opère en Tunisie, au Maroc et en  Algérie. La section de discipline du Sahara est rattachée au 2eme REI à partir de juin 1963. Les 1ère, 4ème et 6ème compagnies montées du 4ème REI passent au 2ème REI en juillet  1964. Le régiment sera dissous le 31 janvier 1968.
2 ème  régiment étranger en 1972 puis 2 eme régiment étranger d’infanterie en 1980
Le 2 eme  RE est reconstitué en Corse le 1er septembre 1972 sous la forme de 2 groupements. Le groupement opérationnel (GOLE), stationné à Bonifacio et le groupement d’instruction (GILE), implanté à Corté. Le régiment reprend son appellation de 2eme régiment étranger d’infanterie le 1er juillet 1980. Il quitte la Corse pour prendre garnison à Nîmes le 11 novembre 1983.
   Col Servranckx             1972
   Col Gilbert         1974
  Col Mougin         1976
   Col Liege        1978
Col de Montlebert          1980
 Col de Lajudie          1982
  Col François         1984
        Col Laffly             1986
Col Soubirou       1988
  Col Derville        1990
Col de Richoufftz          1992
        Col Lecerf             1994
    Col Verna         1996
  Col Bontoux         1998
  Col Bras      2000        
 Col Margail        2002
 Col de Reviers        2004
   Col Gillet        2006
  Col Durieux         2008
 Col Fouilland         2010
Col Ozanne       2012
Col Putz    2014
Col Carleton        2016
Lcl Guerry      2018
L’homme qui a rempli avec « Honneur et Fidélité » son contrat reste toute sa vie, qu’il le veuille ou non, « un légionnaire ». Site non institutionnel
Copyright le fanion vert et rouge. Tous droits réservés. Concepteur et webmaster J-Yves Morvan
Légion Portail